Menu

Anatomie de la Boussole

 

La Boussole à plaquette

La plus connue pour l' ensemble des orienteurs (confirmés ou débutant) :

Une bonne Boussole à plaquette a une capsule mobile avec graduations angulaires (360°) remplie de liquide pour amortir les rotations de l'aiguille aimantée qui s'y trouve prisonnière. Cette aiguille a une extrémité rouge qui pointe toujours le NORD magnétique. Cette plaquette qui est transparente pour garantir une lecture directement sur la carte doit avoir, gravées sur ses bords, des échelles (souvent 1/15000, 1/25000, et centimètres) pour le calcul des distances. Des options intéressantes : Une loupe pour une lecture très fine de la carte; Des gabarits (cercle / triangle) pour le marquage sur la carte; Un cordon pour attacher la boussole au poignet.

Pour les lignes NORD-SUD et la flèche de direction, allez voir l' utilisation de la boussole à plaquette ou Prendre un Azimut.

A voir aussi:

Comment localiser un objet ou se localiser soi même à l'aide de la visée.
Les précautions à prendre en forêt
Comment orienter une carte avec ou sans boussole


   
L'instrument appelé boussole en course d'orientation comporte en fait plusieurs outils :

- une réglette permettant de mesurer les distances sur la carte.

- une loupe (parfois).

- une boussole proprement dite : c'est l'aiguille aimantée dont l'extrémité rouge indique le Nord magnétique (Attention : les objets métalliques dévient cette aiguille).

- un rapporteur d'angle qui permet de prendre un azimut.
En faisant pivoter le cadran, on prend un azimut (ou visée précise) en mettant en parallèle la flèche hachurée et les lignes du Nord de la carte.
Exemple d'utilisation : orienter sa carte à l'aide d'une boussole, c'est mettre en parallèle, et dans le sens du Nord, les lignes bleues de la carte, représentant le Nord, et l'aiguille rouge aimantée de la boussole.